Agropur vend sa division Olympic et iÖGO

Agropur vend sa division Olympic et iÖGO

Agropur vend sa division Olympic et iÖGO

À une semaine de Noël, le géant mondial français Lactalis avale les yogourts de la coopérative québécoise Agropur Olympic et Iögo, son usine de Granby et son centre de distribution de Longueuil.

«Nous avons décidé de nous départir de ces activités pour réduire notre endettement et pouvoir réinvestir dans nos actifs jugés les plus porteurs», a expliqué le chef de la direction d’Agropur, Émile Cordeau, aux employés dans une note interne obtenue par Le Journal.

Hier, Lactalis Canada a annoncé avoir conclu une entente pour acheter la division canadienne de yogourt d’Agropur, Aliments Ultima, «Iögo» et «Iögo Nanö» et la marque de yogourt, de crème sure et de kéfir «Olympic».

Transfert de 450 employés

La transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé, forcera le transfert de plus de 450 employés vers Lactalis. L’approbation du Bureau de la concurrence est cependant requise pour la finaliser. Au total, les activités de yogourt représentent 2 % des volumes de lait transformés d’Agropur, ou 3 % de ses ventes de 7,3 G$ l’an dernier.

«En tant que grande entreprise de produits laitiers au Canada, produisant et fournissant un vaste éventail de marques populaires, cette transaction renforcera notre position dans le domaine des produits laitiers», a déclaré de son côté Mark Taylor, président et chef de la direction, Lactalis Canada.

P’tit Québec, Ficello, Black Diamond, Cracker Barrel… les marques de Lactalis se retrouvent dans les épiceries québécoises depuis des années.

Source: Journal de Montréal